meilleur coach confiance efficace parlerdesoi.com
Le couple à l'épreuve de l'expatriation
Le couple à l'épreuve de l'expatriation L'éloignement du pays d'origine resserre les liens du couple parfois jusqu'à l'étouffement ou au contraire les déforme et les distend jusqu'à la rupture. Sujet tabou, l'épreuve que doit traverser le couple relève autant de la sphère privée que de la sphère professionnelle.

Nouveaux horizons et incertitudes

Une expatriation qui se déroule bien permet au couple et à la famille de s'épanouir dans ses différents domaines de vie : personnel, familial, professionnel, financier, culturel, linguistique, spirituel. C'est un enrichissement à tous les niveaux au contact d'une culture qui remet en question les schémas routiniers (pensées sur soi, sur l'autre, sur le possible...). L'expatriation ouvre de nouveaux horizons mais provoque aussi des incertitudes qui peuvent aller jusqu'à l'angoisse.

Un enrichissement mais aussi une perte de maîtrise

Partir en expatriation est une aventure à la mesure de l'éloignement géographique, de l'isolement par rapport à sa communauté d'origine mais aussi de l'implication dans le pays d'accueil. Apprendre une nouvelle langue ou la pratiquer plus intensément est en soi une façon de grandir en développant de nouvelles compétences. Evoluer dans des paysages relationnels déroutants en est une autre. Elle demande de se décentrer et d'être plus empathique. Cet enrichissement a pour revers de sortir de ses zones de confort, de perdre une certaine maîtrise et donc de provoquer de la peur, du rejet et du repli sur soi. Les dépressions existent même au soleil.

Le risque de l'isolement

La première difficulté de l'expatrié est l'isolement. La vie et ses difficultés (maladie, problèmes scolaires, psychologiques, de communication, besoin d'écoute et de partage, sentiment de ne pas trouver ou d'avoir perdu sa place...) ne s'évanouissent pas à l'étranger. Bien au contraire, ils s'intensifient du fait de l'éloignement qui prive des soutiens et réconforts habituels. On se sent plus seul malgré le téléphone et Skype. Ainsi, un problème dans le couple ne se règle pas à l'étranger mais risque plutôt d'exploser s'il n'est pas évoqué avant le départ.

S'occuper de son couple : de l'aventure aux aventures

L'homme français jouit à l'étranger d'une réputation à l'image de la France glamour (élégance, distinction...) mais aussi de la France protectrice (allocations diverses, sécurité sociale...) qui en fait une cible de choix pour de nombreuses femmes à la recherche d'une vie meilleure au moment où tous les repères extérieurs de la famille se modifient. Le sujet est tabou mais cependant très pertinent quand on envisage une expatriation. S'occuper de son couple est une PRIORITE.

Préserver le projet professionnel ou de vie du conjoint

La femme ou l'homme qui suit son conjoint expatrié doit mettre entre parenthèses son projet professionnel ou autre. Si les premiers mois du séjour dissipent les craintes par rapport à la carrière, le questionnement réapparaît rapidement. Il est donc important de ne pas sous-estimer le besoin pour le conjoint de penser avant le départ à la façon dont il peut maintenir ses compétences à l'expatriation et dans un deuxième temps transformer l'aventure en une nouvelle compétence.

Une expatriation réussie c'est un couple qui a évolué ensemble, partagé des moments forts au sein desquels chacun a trouvé sa place et son identité. Pour l'entreprise, c'est l'assurance d'un collaborateur aux affaires, disponible pour promouvoir l'image de l'entreprise à l'étranger.

 

 

 

 

S'inscrire à la Newsletter de coaching de carrière et coaching bien-être - www.parlerdesoi.com
prendre un rendez-vous Nathalie Vogelsinger-Martinez, www.parlerdesoi.com Coach de vie Paris
collage de l'âme avec Nathalie Vogelsinger-Martinez, coach de vie, créativité. Contact : parlerdesoi@gmail.com
Interview : Le pouvoir de réussir votre vie professionnelle et personnelle
Les points de vigilance du couple
- Etre d'accord sur les attentes du projet d'expatriation
- Préserver les points de stabilité du conjoint
- Mettre en place un plan B avant le départ en cas de souci
- S'occuper de son couple en priorité
- Maintenir un équilibre dans le développement des compétences de chacun
- Ne pas sous-estimer la sensation d'isolement
- Ne pas passer son temps à acceuillir la famille et les amis
- Faire équipe : écouter l'autre dans ses difficultés
- Focaliser sur ce qu'on vit plutôt que sur ce qu'on donne à voir
- Ne pas confondre euphorie groupale et lien profond

 

Conception et création du site et des textes : Nathalie Vogelsinger-Martinez